Malgré ce que suggèrent certaines études, «il n’y a aucun danger associé à l’utilisation d’un écran solaire», disent les dermatologues canadiens. Ils affirment que certains composés peuvent cependant provoquer des réactions allergiques ou des intolérances. À cet égard, l’oxybenzone et le palmitate de rétinyle sont deux ingrédients controversés: les enfants et les personnes ayant des peaux sensibles devraient éviter d’utiliser un produit les contenant. L’écran solaire joue un rôle important dans la prévention des coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau et le cancer de la peau.

Voici quelques conseils:

  • Pratiquez des activités de plein air au moment où l’indice UV est plus bas, soit le matin, soit en fin d’après-midi.
  • Réappliquez l’écran solaire toutes les 3 heures: certains composants se dégradent sous l’effet du soleil, ce qui réduit l’effet protecteur de la crème.
  • Méfiez-vous des écrans solaires SPF élevés (50 et plus) qui donnent un faux sentiment de sécurité: il n’y a qu’une différence de protection de 1 à 2% entre une protection solaire SPF 30 et SPF 50! En général, il est conseillé d’opter pour un écran SPF 30.
  • Évitez de choisir un écran solaire en fonction de son prix ou pour une zone spécifique du corps (corps, visage): il y a souvent peu ou pas de différence.
  • Pour les enfants et les personnes ayant des peaux sensibles, optez pour un écran solaire minéral (ou « physique ») plutôt que pour une crème chimique. Le type de crème est normalement indiqué sur le paquet. Si ce n’est pas le cas, il est possible d’identifier s’il s’agit d’une crème minérale lorsque des ingrédients tels que l’oxyde de zinc ou l’oxyde de titane apparaissent dans la liste des ingrédients
  • Choisissez une crème adaptée à son type de peau (huileuse, sèche, mélangée, propice à l’acné) et sa sensibilité (avec ou sans parfum)